• 9 juin 2020

L’entretien des sols au Jardin d’Edouard

L’entretien des sols au Jardin d’Edouard

L’entretien des sols au Jardin d’Edouard 1024 683 Jardin d'Edouard

Agronomie et vie du sol

La viticulture englobe la vigne et son environnement : le terroir (roche en sous-sol), le sol (env. 30cm de profondeur) et les écosystèmes du sol et  » au-dessus « .
La Vie du sol est un univers peu connu : on dit que la faune du sol (micro-organismes, verres de terres, insectes multiples et petits mammifères) représente plusieurs tonnes par hectare ! A cela s’ajoute le monde végétal et les champignons.

La vigne s’enracine dans son terroir pour y puiser l’eau et les nutriments nécessaires à son métabolisme (croissance et reproduction). Mais ces derniers ne sont absorbables que grâce à la vie du sol : la faune, les bactéries et les champignons dégradent la matière organique (végétaux ou animaux en décomposition) en nutriments assimilables par les plantes. Pour un fonctionnent optimal, une symbiose doit s’instaurer entre le système racinaire de la vigne, les mycorhizes et le milieu sous-terrain (minéraux, aération, humidité, température).

Entretien des sols

L’entretien des sols a pour but de préserver ce système biologique complexe, tout en privilégiant la culture principale : la vigne pour produire le meilleur raisin. Sans l’intervention du vigneron, un vignoble se couvre d’herbes et d’arbustes qui vont rapidement concurrencer la vigne, jusqu’à dominer le milieu : le système évoluerait vers une prairie puis une forêt sauvage en quelques années. Il est donc indispensable de gérer cette concurrence : désherbage, arrachage des arbustes, ronces ou lierres…afin de privilégier le système viticole.

Bien avant notre conversion en Agriculture Biologique (2019), le désherbage chimique était utilisé depuis 30 ans comme dans la majorité des exploitations (Roundup ou équivalent). Nous l’avons réduit progressivement de 50%, 75% puis 100% en quelques années, nous permettant de mettre en place des pratiques alternatives et notamment le  » labour  » depuis 2013.

Enherbement ou travail du sol

L’alternative ancestrale au désherbage  » chimique  » est le labour. Au Jardin d’Edouard, nous parlons de  » travail du sol  » car la méthode classique conduit à une déstructuration en retournant des horizons profonds, ce qui perturbe la vie microbienne. Nous ne travaillons qu’en superficiel, soit à 5-10cm de profondeur maximum (contre 20-30cm traditionnellement). La pratique consiste à couper sous les racines de la végétation, et de laisser sécher au soleil ce sol retourné. De multiples outils sont nécessaires selon la structure du sol, la hauteur de végétation et l’humidité…la dernière alternative est le désherbage manuel, que nous appelons  » jardinage  » au domaine.

Selon la richesse des sols et les réserves hydriques, certains couverts végétaux peuvent être semés pour occuper le terrain, à la place des  » mauvaises herbes « . Notre tâche est alors de trouver le bon équilibre entre l’enherbement et la vigne.

Ecopâturage

L’écopâturage avec des brebis d’Ouessant a été entrepris depuis l’hiver 2019 : certaines parcelles sont désherbées en minimisant l’utilisation du tracteur.

    Préférences de confidentialité

    Nous vous proposons de visiter notre site dans les meilleurs conditions, pour cela nous intégrons des cookies. Vous pouvez modifier vos préférences concernant la confidentialité de la navigation avec les boutons ci-dessous :

    Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
    Click to enable/disable Google Fonts.
    Click to enable/disable Google Maps.
    Click to enable/disable video embeds.
    Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.